Nouvelles

La priorité aux patientes

Le nouvel Hôpital pour femmes reflète la vision de la population en matière de soins de santé

Le nouvel Hôpital pour femmes reflète la vision de la population en matière de soins de santé
Pour en savoir plus

Aidez-nous à concevoir le nouvel Hôpital pour femmes

La population partage sa vision

À l'intérieur du nouvel Hôpital pour femmes

Région sanitaire de Winnipeg
Le Courant, janvier / février 2010

En jetant un coup d'oeil aux plans du nouvel Hôpital pour femmes, on comprend vite une chose : ce nouvel établissement de 173 places a été conçu en pensant aux patientes et aux familles.

Qu'il s'agisse des chambres privées laissant entrer abondamment la lumière naturelle ou de l'aménagement des unités de services et de soins, le nouvel hôpital a été conçu pour être convivial. Il comporte même une terrasse sur le toit pour pouvoir prendre contact avec la nature.

Bien entendu, l'importance accordée à la convivialité ne devrait pas nous surprendre. Après tout, l'hôpital reflète les espoirs et les demandes des citoyens qui ont contribué à déterminer l'allure et l'atmosphère qu'aura le nouvel hôpital.

Même avant que les architectes du cabinet SmithCarter & Parkin ne commencent leur travail, le personnel de la Région sanitaire de Winnipeg avait décidé que les plans du nouvel établissement s'inspireraient d'un modèle proposé par la population, un modèle pour lequel les citoyens auraient été invités à orienter la création de ce qui allait devenir « leur hôpital ».

Le processus a été amorcé en janvier 2008 avec une première série de consultations. Maintenant, deux ans plus tard, les suggestions et les idées formulées durant ces séances ont été intégrées aux plans de l'établissement dont la construction devrait débuter à l'été 2011, à l'emplacement de l'ancienne boulangerie Weston à l'intersection de l'avenue Elgin et de la rue Sherbrook.

Le résultat sera un hôpital conçu conformément à une philosophie axée sur les soins offerts aux patientes et aux familles. Cette philosophie pourra servir de modèle à d'autres nouveaux hôpitaux, ici et dans le reste du pays. En effet, comme le confirment les illustrations présentées dans l'article, les propositions formulées durant le processus de consultation ont pratiquement toutes été adoptées.

« Le processus de planification a été très ouvert et transparent et s'est fait publiquement, explique Andrew Konowalchuk, directeur régional de la Planification des immobilisations pour la Région sanitaire de Winnipeg. Nous avons eu des centaines d'employés, nous avons invité les résidents (des quartiers voisins de l'hôpital), nous avons tenu des consultations publiques et des membres de la population ont fait partie de notre équipe de conception. »

Les exemples de la contribution de la population abondent. Par exemple, la population a dit aux planificateurs qu'elle voulait que l'établissement soit accueillant et offre un milieu réconfortant aux patientes. Elle voulait aussi que l'établissement soit écologique, respecte les diverses cultures et soit mieux organisé que l'hôpital actuel, situé au Centre des sciences de la santé.

Les concepteurs et les architectes de l'hôpital ont été à l'écoute.

Pour ce qui est de la conception, le nouvel hôpital est à des années lumières de l'établissement actuel. Les plans comportent beaucoup de petits détails, comme une entrée couverte réservée aux ambulances pour fournir une protection contre les éléments. L'étage inférieur de l'établissement compte aussi 150 places de stationnement avec un ascenseur menant directement à l'hôpital.

Les patientes et les visiteurs pourront aussi se retrouver plus facilement dans le nouvel hôpital. À l'étage principal, il y aura un vaste hall d'entrée, une zone de triage, ainsi que tous les services habituels de consultation externe. « Les soins ambulatoires sont maintenant offerts au sous-sol (de l'hôpital actuel) et ce service est vraiment à l'étroit », selon Joan Rooke, directrice du projet du nouvel Hôpital pour femmes.

La consolidation et l'organisation des services médicaux sont aussi des éléments importants du nouvel établissement. En effet, une des plus grandes améliorations par rapport à l'hôpital actuel concerne l'Unité de soins néonatals intensifs située au deuxième étage.

Actuellement, certains bébés sont traités dans l'Hôpital actuel pour femmes alors que d'autres le sont à l'Hôpital pour enfants. Ainsi, des bébés sont souvent transportés d'un établissement à l'autre par les tunnels souterrains. Le nouvel hôpital comportera une USNI de 60 places qui permettra de réduire au minimum le déplacement des bébés.

« Le plus important c'est que tout se trouvera à l'intérieur de l'Hôpital pour femmes, ajoute M. Konowalchuk. Nous n'aurons plus à transporter les bébés dans les tunnels. C'était le facteur plus important pour déterminer l'emplacement du projet. »

Les planificateurs ont aussi pris des mesures pour s'assurer que toutes les patientes seraient confortablement installées dans l'hôpital. Par exemple, on trouvera au quatrième étage un lieu réservé à la spiritualité, aux rituels, comme la cérémonie de purification, et aux pratiques culturelles.

Toutefois, de toutes les améliorations apportées, celle qui sera sans doute la plus appréciée sera la décision de s'assurer que chaque femme enceinte aura une chambre privée avec une salle de bain et une fenêtre laissant entrer la lumière naturelle. « Cette demande a été présentée lors des consultations publiques, explique Mme Rooke. Chaque chambre sera assez grande pour la patiente et une personne accompagnatrice, que ce soit le jour ou la nuit. »

Voilà une amélioration considérable par rapport à l'Hôpital actuel où les femmes doivent souvent partager les chambres et les salles de bain. Non seulement les nouvelles chambres seront plus belles, mais le concept de chambres individuelles accroît aussi l'intimité et renforce les efforts pour réduire la propagation des infections.

Bien entendu, le nouvel hôpital est tout à fait écologique. L'établissement sera conforme aux critères LEED Argent, soit les normes provinciales pour les édifices financés par le gouvernement. Parmi les caractéristiques écologiques envisagées pour le nouvel hôpital, il y aura une roue thermique, un appareil qui récupère l'air chauffé ou rafraichi pour économiser l'énergie.

Les plans prévoient aussi que le nouvel établissement utilisera 100 % d'air frais contrairement à de l'air recyclé, que des matériaux de construction recyclés seront utilisés dans la mesure du possible et que des produits écologiques seront utilisés pour le nettoyage et l'entretien une fois que l'établissement sera prêt afin de conserver une excellente qualité de l'air.

Globalement, M. Konowalchuk dit qu'il s'attend que le nouvel hôpital offre une efficacité de plus de 30 % supérieure aux normes nationales actuelles en matière d'utilisation de l'énergie.

Le Courant

Le Courant

Le Courant est publié six fois l'an par le région sanitaire de Winnipeg, en collaboration avec le Winnipeg Free Press. Le magazine est disponible dans les kiosques à journaux, les hôpitaux et les cliniques de la région de Winnipeg, et chez McNally Robinson Books.

Signet Courriel Imprimer Share this on Facebook Partager Share this on Twitter Tweet RSS Feeds RSS
Make text smaller Make text bigger
Recherche


Communiquer avec nous
Avez-vous des commentaires ou des préoccupations?

Nous voulons vous entendre!

Trouver des services
À la recherche de services de santé à Winnipeg?

Communiquez avec Health Links-Info Santé au 788-8200

Cherchez le répertoire des services de santé

Vous vous demandez où aller si vous êtes malade ou blessé? Trouvez les soins voulus

Trouver un médecin
Le Courant
Le magazine sur la santé et le mieux-être de Winnipeg.

Suite
E-Bulletin
La Région sanitaire de Winnipeg est heureuse de lancer son nouveau bulletin électronique, Connexions santé Winnipeg.

Suite
Carrières
La Région sanitaire de Winnipeg a la réputation d’être un endroit où il fait bon travailler.

Suite
WRHA Logo Aide | Plan du site | Stipulation d'exonération | Contactez-nous | English