Nouvelles

Inondation : centre d'accueil prêt à ouvrir

Prêt à répondre aux besoins de santé et de sécurité des évacués pour cause d'inondation

Située au 1337, avenue Clarence, l'aréna Century est convertie en centre d'accueil pour les personnes évacuées pour cause d'inondation.
Read more

Si vous devez évacuer

Au sujet de l'inondation

PAR ANDREA BODIE
Région sanitaire de Winnipeg
Publié le vendredi 8 avril 2011

Les personnes évacuées en raison d'inondation - de Winnipeg ou d'ailleurs dans la province - pourront obtenir des services de santé par le biais du centre d'accueil de la ville, ont annoncé aujourd'hui les agents de la planification d'urgence de la Région sanitaire de Winnipeg.

Le centre d'accueil est aménagé dans l'aréna Century, dans le quartier Fort Garry, et pourrait ouvrir dès cette fin de semaine si nécessaire. C'est la ville de Winnipeg qui décidera de l'ouverture du centre, et qui en avertira le public.

Lorsque le centre sera ouvert, les personnes évacuées pourront donc se rendre au 1337, avenue Clarence où elles seront invitées à s'inscrire pour recevoir une aide financière d'urgence et bénéficier d'un hébergement temporaire. Elles auront aussi la possibilité de s'entretenir avec un travailleur des Services à la famille du Manitoba, une infirmière de santé publique ou un intervenant en santé mentale de la Région sanitaire de Winnipeg, pour les aider à se ressaisir et à décider de ce dont elles ont besoin par la suite.

« Les préparatifs du centre comprenaient la connexion téléphonique et l'accès à Internet,  explique Karen Cyr, coordonnatrice régionale de la gestion des catastrophes communautaires pour la Région sanitaire de Winnipeg. La Ville de Winnipeg s'est occupée de la disposition physique du centre d'accueil et examine actuellement certains détails avec des organismes partenaires, afin que tous les problèmes soient résolus avant l'ouverture au public. »

« Le centre d'accueil constituera un premier point de contact pour les personnes évacuées en raison de la montée des eaux. Le personnel pourra répondre à certaines des questions clés susceptibles de créer un stress chez les évacués - questions se rapportant à leurs finances, leur hébergement, leur nourriture, et leur santé (accès aux soins personnels, soins pour les malades chroniques). Les personnes accueillies peuvent également recevoir du soutien émotionnel pour les aider à composer avec leur situation et à envisager ce qu'elles souhaitent faire par la suite, » poursuit Mme Cyr.

La décision d'ouvrir un centre d'accueil est normalement prise lorsqu'une municipalité juge qu'il faudra évacuer des citoyens, et qu'elle prévient l'Organisation des mesures d'urgence (OMU) du Manitoba, qui à son tour, avertit la collectivité qui s'occupe du centre d'accueil.

Le préavis d'ouverture du centre d'accueil risquant d'être très limité, la Région sanitaire de Winnipeg et le personnel des Services à la famille sont prêts pour une mobilisation à tout moment.

La dernière fois que l'on a ouvert un centre d'accueil à Winnipeg, c'était en réponse à l'inondation de 2009. On avait alors offert des services à plus de 700 personnes. Cette année, le centre d'accueil est préparé pour aider plus de 20 000 personnes au besoin.

Le centre d'accueil restera ouvert aussi longtemps qu'il le faudra, déclare Mme Cyr. Bien que la plupart des évacués soient de régions rurales, les résidants urbains contraints de quitter leur maison pourront également s'y inscrire.  

La Région sanitaire de Winnipeg contribuera au centre, notamment en répondant aux besoins des évacués en matière de santé. Des infirmières de santé publique seront sur les lieux et s'occuperont des besoins courants. Elles pourront également conseiller les gens concernant leurs ordonnances, fauteuils roulants ou lunettes - que certains ont laissé lors de leur évacuation - et veiller à garantir la continuité des services pour ceux et celles qui nécessitent des soins personnels et des soins de santé publique.

La Région a aussi joué un rôle psychosocial. Elle a élaboré et offert de la formation en intervention psychosociale à son personnel, au personnel des Services sociaux d'urgence de la Ville de Winnipeg et au personnel des Services à la famille de la province. Des professionnels de santé mentale ont également élaboré une trousse qui a permis à des organismes non gouvernementaux d'offrir de la formation en intervention psychosociale à leurs bénévoles, selon une méthode consistant à former le formateur.

Aider les gens à composer avec le stress de perdre leur maison et leurs possessions en raison de la montée des eaux suppose de surveiller et de garder à l'esprit certains éléments bien précis. À même de dispenser les services de soutien immédiats aux évacués, les intervenants psychosociaux ont aussi été formés pour aider les gens à composer avec le traumatisme pouvant découler d'une catastrophe naturelle, comme une inondation.

« Les intervenants psychosociaux savent comment et quand aborder les gens et offrir du soutien. Ils comprennent les besoins uniques que peuvent ressentir les gens en train de faire face à une catastrophe majeure, explique Mme Cyr. Si une personne a besoin de soutien supplémentaire, on peut lui obtenir un rendez-vous rapidement. »

Étant donné le niveau d'expérience spécialisé requis pour accueillir et soutenir les évacués, la Région procédera à une rotation de personnel provenant de différents quartiers de la ville. Les organismes non gouvernementaux tels que la Croix rouge, l'Armée du salut et l'Ambulance Saint-Jean, feront appel à des bénévoles pour offrir services et soutien.

Partenariat : crucial

Cette opération n'aurait pas été possible sans le maintien de partenariats à l'année. Dès novembre dernier, on a entamé des discussions pour savoir comment la Province du Manitoba, la Ville de Winnipeg et quelques organismes non gouvernementaux collaboreraient pour répondre aux besoins de la collectivité lors de l'inondation printanière. En effet, on avait cerné le besoin de collaborer pour assurer la santé et la sécurité de la collectivité pendant l'inondation printanière possible.

« Nous avons eu le temps de planifier. L'éventualité d'une inondation constitue une situation différente de celle d'une catastrophe imprévisible, qu'elle soit causée par l'homme ou naturelle. Grâce aux relations, à la collaboration et aux partenariats que nous privilégions toute l'année, nous pouvons rapidement tout mettre en œuvre pour que tout fonctionne », déclare Mme Cyr.  

L'élaboration de plans d'intervention en cas de catastrophe pouvant être activés et réduits au besoin, c'est ce à quoi Mme Cyr et d'autres professionnels ont consacré des centaines d'heures, chacun des participants apportant une variété de perspectives à la table.  

D'autres partenaires offrent leurs services

La Croix Rouge offrira les services d'inscription et de renseignements. L'Armée du salut dispense nourriture et rafraîchissements aux évacués, ainsi que du soutien émotionnel. L'Ambulance Saint-Jean offrira les premiers soins sur place, ainsi que des services de chiens à des fins thérapeutiques. Service Canada sera disponible pour aider les gens qui changent d'adresse afin qu'ils continuent à recevoir leur chèque de retraite pendant leur hébergement temporaire ailleurs. Enfin, des renseignements seront disponibles sur le Programme d'aide financière en cas de catastrophe.

Le centre d'accueil tiendra compte des besoins des familles, prévoyant un espace pour les jeunes mamans qui allaitent et des installations pour changer les couches des enfants en bas âge. On offrira également des activités aux enfants dans une zone prévue à cet effet, et ce, grâce au Service des loisirs de la Ville de Winnipeg. Le Service des bibliothèques de la Ville installera aussi de confortables sièges dans un espace où les enfants pourront lire pour se détendre. « On demandera aux parents de rester avec leurs enfants - ils ne pourront pas les laisser et revenir les chercher plus tard - mais il s'agira d'un espace aménagé pour les enfants, prévu pour soulager l'anxiété éventuelle, » précise Mme Cyr.

La Direction des fourrières de la Ville de Winnipeg et la Winnipeg Humane Society proposent de  recueillir les animaux domestiques - chiens, chats, oiseaux - qui arrivent avec les évacués. « C'était un service offert en 2009 et il sera de nouveau offert cette année. Souvent, les gens qui devraient évacuer décident de rester pour ne pas abandonner leurs animaux domestiques. Pour soulager l'anxiété, ils peuvent emporter leurs animaux avec eux et on en prendra soin,  explique Mme Cyr. Évitez d'attendre votre animal, il pourrait vous mettre, vous et d'autres, en danger. »

Le centre d'accueil de Winnipeg est un centre parmi neuf offerts dans la province. Les autres se trouvent à Steinbach, Morden/Winkler, Altona, Selkirk, Brandon, Dauphin, Swan River et The Pas. Bien que les gens ne soient pas tenus de se rendre au centre d'accueil de leur région, s'ils décident de venir à Winnipeg, on leur conseille d'avertir leur municipalité qu'ils s'en vont.

Marquez le site winnipeghealthregion.ca d'un signet, et consultez-le régulièrement pour obtenir les derniers renseignements sur le risque d'inondation et les soins de santé. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.

Si vous devez évacuer

Si vous devez évacuer, voici ce que préconisent les experts en santé :

  1. Informez votre municipalité rurale que vous évacuez. Ceci permet d'assurer la continuité et d'éviter la confusion concernant vos allées et venues et votre sécurité.
  2. Rappelez-vous d'emporter ce dont vous aurez besoin pour prendre soin de vous-même et de votre santé. Ce peut être des médicaments prescrits, des lunettes, des appareils dentaires, des orthèses, un fauteuil roulant, une marchette ou une canne. « C'est important d'emporter vos médicaments et votre équipement médical - appareils importants - et les directives connexes pour nous aider à prendre soin de vous et de votre santé, » rappelle Mme Cyr. Cliquez ici pour ce dont il faut tenir compte concernant votre santé.
  3. Inscrivez-vous au centre d'accueil. Même si vous ne prévoyez pas avoir besoin d'aide financière ni d'hébergement, inscrivez-vous : dans l'éventualité où votre situation changeait, il serait plus facile ensuite d'accéder au soutien auquel vous avez droit. L'inscription permet également de clarifier où vous êtes dans l'éventualité où des gens essaient de déterminer si vous avez évacué. « Si vous êtes évacué, vous être vivement encouragé à vous inscrire même si vous n'êtes pas sûr d'avoir besoin d'aide, » renchérit Mme Cyr.
  4. Demandez un soutien financier pour couvrir les coûts. Si vous avez la possibilité de séjourner chez des amis ou des membres de la famille, vous êtes peut-être admissibles à une allocation quotidienne pour couvrir les coûts de l'épicerie. Si vous êtes hébergés à l'hôtel, il se peut que vous ayez droit à une allocation quotidienne des Services à la famille pour les repas en restaurant. Les taux d'évacuation s'appliquent : pour savoir si vous pouvez recevoir cette aide, consultez le centre d'accueil.

Au sujet de l'inondation

  • La Ville de Winnipeg est responsable d'établir les normes pour le centre d'accueil. Elle travaille de concert avec le programme provincial des services sociaux d'urgence pour garantir que les besoins de base soient remplis : hébergement, nourriture, vêtements et soins de santé.
  • On prévoit que le centre d'accueil sera ouvert de 8 h à 19 h du lundi au vendredi, et de 10 h à 17 h les fins de semaine. Si le besoin fluctue et diminue radicalement, les heures d'ouverture seront revues.
  • La Ville de Winnipeg ouvrira une ligne d'information pour répondre aux questions portant sur le centre d'accueil. Pour de plus amples renseignements, veuillez composer le 311 ou consulter le site EmergWeb de la Ville de Winnipeg.
  • La Croix rouge canadienne mettra un numéro 1-800 à la disposition des gens, qui pourront ainsi s'informer au sujet des personnes évacuées. Ce numéro devrait permettre de réunifier les familles. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site de la Croix-Rouge.

Signet Courriel Imprimer Share this on Facebook Partager Share this on Twitter Tweet RSS Feeds RSS
Make text smaller Make text bigger
Trouver des services
À la recherche de services de santé à Winnipeg?

Communiquez avec Health Links-Info Santé au 788-8200

Cherchez le 211 Manitoba

Vous vous demandez où aller si vous êtes malade ou blessé? Trouvez les soins voulus

Trouver un médecin

Application mobile
Utilisez votre téléphone pour trouver des services de santé à Winnipeg

Suite
Le Courant
Le magazine sur la santé et le mieux-être de Winnipeg.

Suite
Communiquer avec nous
Avez-vous des commentaires ou des préoccupations?

Nous voulons vous entendre!


Carrières
La Région sanitaire de Winnipeg a la réputation d’être un endroit où il fait bon travailler.

Suite
WRHA Logo Aide | Stipulation d'exonération | Contactez-nous | English